Retour aux articles
Armes à plomb

5 Astuces d’expert pour l’entretien d’une carabine à plomb

Publié par

Vous souhaitez choyer votre arme à air comprimé pour préserver d’excellentes performances tout au long de vos tirs ? David, notre spécialiste vous dévoile comment prendre soin de votre arme. A travers ses conseils et astuces d’expert, de la crosse au canon, devenez incollable sur le nettoyage et l’entretien d’une carabine à plomb.

Entretien d’une carabine à plomb : quelles parties intérieures nettoyer ?

1. Entretien du canon

Si vous remarquez une diminution de la précision de votre carabine, il se peut que le canon de votre arme soit encrassé. A force de tirer, de fines particules d’alliage de plomb se déposent dans les stries du canon. Lors de la propulsion du projectile, la rotation du plomb dans le canon ne se fait plus correctement. Par conséquent, la précision de votre tir diminue. En générale, cela survient après plusieurs centaines de tirs.   

Pour conserver les performances, il existe deux solutions pour nettoyer correctement l’intérieur du canon.

L’écouvillon se présente sous la forme d’une brosse cylindrique que l’on insère dans le canon pour y nettoyer l’intérieur. Cette méthode très efficace, demande un peu  de technique et d’effort pour arriver à un résultat optimal.

Les tampons en feutre, plus facile et plus rapide que la méthode précédente permet aussi de nettoyer le canon de la carabine. Pour cela il suffit 

 d’insérer le tampon comme si vous insérez un plomb et de tirer. Au moment du tir, le tampon va s’expanser dans le canon pour passer dans les rayures et ainsi enlever tous les résidus de plomb. 

De mon point de vue, les deux techniques se valent. Après, c’est à vous de trouver la méthode qui vous convient le mieux et avec laquelle vous êtes le plus à l’aise. 

2. Lubrification des joints toriques

Même si la carabine à plomb demande peu d’entretien, il reste néanmoins quelques points révision à réaliser ponctuellement pour garder une carabine au top de ses performances. 

Quand vous sentez une perte de puissance ou que vous voyez que les joints sont secs, Je conseille de légèrement les graisser. Cette pièce doit garder toutes ses propriétés élastiques pour assurer une étanchéité parfaite lors de la compression et la décompression du piston.

Pour un bon entretien d’une carabine à plomb, veillez à déposer une à deux gouttes d’huile sur le joint. Il doit être recouvert d’un léger film. En générale, pour les pistolets et les carabines à canon basculant dotés de joint en caoutchouc synthétique, je privilégie une huile à base de silicone.

Les joints toriques en cuir demande une plus grande quantité de  lubrifiant et graisse de façon plus régulière. Pour cette pièce, je conseille une huile d’entretien basique.   

3. Graissage des parties mécaniques

Les parties mécaniques telles que la queue de détente, le mécanisme de brisure du canon ou n’importe quel autre mécanisme qui subit  des frictions ont besoins d’être huiler régulièrement. L’application d’une fine couche d’huile suffit amplement.

De tant à autre, le ressort hélicoïdal des carabines à plomb spring a besoin d’un coup de graissage. Vous pouvez enduire cette pièce mécanique d’un peu de graisse mécanique. Mais personnellement en tant que professionnel, je privilégie une graisse à base de disulfure de molybdène, car elle supporte mieux les chocs répétés du ressort. De plus, cette graisse réduit la friction entre le cylindre et le ressort. Cela rend votre tir plus fluide.

Les carabines à plomb dotées de la technologie à piston gaz, n’ont pas du tout besoin d’être lubrifié au cours de leur vie.

Entretien extérieur d’une carabine à plomb

4. La crosse

La Crosse synthétique nécessite peu d’entretien, c’est pourquoi  les propriétaires d’arme à air comprimé optent pour une telle crosse.

Pour enlever la saleté et la poussière de ce type de crosse, utilisez tout simplement de l’eau et du savon. N’importe quel type de savon fera l’affaire. 

Crosse en bois : une crosse en bois apporte une véritable touche d’élégance à votre carabine à plomb. Mais cette matière reste plus fragile et demande un entretien un peu plus minutieux qu’une crosse en synthétique.

Pour entretenir une telle crosse, je préconise l’utilisation d’une huile à base de lin. Ce produit possède de nombreux bénéfices et propriétés dans le traitement d’une crosse en bois. L’huile de lin va nourrir, dorer et protéger, le bois. Pour un résultat parfait privilégiez un chiffon doux pour éviter les micros rayures.

5. Le canon

L’extérieur du canon nécessite très peu d’entretien. Pour les canons en acier, huilez le légèrement à l’aide d’un chiffon sec ou une lingette pour canon suffira pour finaliser le nettoyage. Cette opération vise à retirer l’acidité des empreinte de doigts et donc tous risques d’oxydation du canon.

Autre conseil que je peux vous donner en tant que armurier. N’introduisez jamais d’huile à l’intérieur du canon. Étant une substance inflammable, au premier tir, la pression de l’air dans le canon transforme l’huile en micros particules volatiles et brûlantes. Cette réaction chimique provoque une usure prématurée et une détérioration du canon.