Retour aux articles
Armes à plomb

Carabine à plomb : quels sont les différents systèmes de propulsion ?

Publié par

Lors du choix de votre prochaine carabine à plomb, la question du système de propulsion se posera rapidement. Sur le marché des armes à air comprimé il existe quatre grands mécanismes de propulsion. Pour vous aider à déterminer le système le plus adapté à vos séances de tir de loisir, retrouvez tous nos conseils d’experts.

Piston ressort : le système de propulsion classique

Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par la base. Toutes les carabines à plomb fonctionnent sur le principe d’un piston à comprimer dans un maître-cylindre. Pour comprimer ce dernier, il suffit de “briser” le canon vers l’avant pour venir le comprimer avec de l’air. Le piston est libéré pour propulser un plomb en calibre 4,5 mm ou 5,5 mm Lors du tir.

Le piston à ressort représente l’un des premiers systèmes de propulsion à être mis au point pour une carabine à plomb. Depuis sa création, cette technologie a équipé des milliers de carabines à air comprimé. Largement éprouvé dans l’univers du tir récréatif, ce dispositif s’est imposé pour sa fiabilité. Nécessitant très peu d’entretien, il assure une excellente régularité des tirs.

Le système de propulsion par piston ressort équipe aussi bien les carabines à plomb 20 joules que les carabines à forte puissance (30 joules et plus). D’un point de vue précision, la technologie à ressort offre une précision de tir remarquable. Avec un peu d’entraînement, il vous sera possible de grouper dans une pièce de deux euros.

De manière générale, on retrouve le système de piston ressort sur les carabines à air comprimé les plus abordables.

Piston à gaz : le système de propulsion nouvelle génération

Le système de propulsion par piston à gaz est une technologie assez récente. Les premiers modèles de carabines à plomb dotés de cette technologie sont apparus en 2011. L’objectif du piston à gaz est de proposer un mécanisme de propulsion bien plus performant qu’un piston à ressort classique. Les modèles de carabine équipés de cette technologie sont souvent plus coûteux que ceux dotés d’un ressort.

Très vite les plus grands fabricants d’arme à air comprimé ont développé leur propose système de piston à gaz. Ainsi, on peut retrouver cette innovation sous le nom de Nitro piston I puis II chez Crosman, N-TEC chez Diana ou IGT chez Gamo.

Ce dispositif est très similaire à celui vu dans les premiers paragraphes, à l’exception près qu’on remplace le ressort par un vérin à gaz. Cette pièce mécanique est remplie avec de l’azote sous haute pression puis fermée hermétiquement.

Les avantages d’une propulsion par piston à gaz sont nombreux. Le vérin à gaz délivre toujours la même puissance, même après plusieurs années d’usage intensif. Comparé à un ressort, ce mode de propulsion promet des tirs beaucoup plus réguliers tout au long de la vie de la carabine.

La propulsion par gaz à pour autre avantage de réduire la friction du piston dans le maître-cylindre. Au moment du tir, le vérin se déploie de façon souple et régulière. Ainsi, les vibrations sont atténuées d’environ 70 % pour apporter au tireur une meilleure précision.

PCP : le système de propulsion haut de gamme

Le système de propulsion à air précomprimé ou PCP représente le dispositif le plus évolué. Cette technologie consiste à comprimer de l’air dans un cylindre à l’aide d’un compresseur haute pression ou d’une pompe manuelle. La pression d’air contenue dans le cylindre s’exprime en bars. 

Comparées à un système de propulsion classique, les armes dotées de la technologie PCP offrent une puissance de tir nettement supérieure. Cette puissance peut aller à plus de 100 joules en fonction du modèle de carabine choisi.

Les tireurs les plus exigeants apprécieront les performances développées par le PCP. Ce type de carabine à air comprimé ne produit quasiment aucune vibration au moment du tir. Cette caractéristique est idéale pour du tir de précision sur une longue distance.

Le PCP se veut beaucoup plus silencieux que tous les autres systèmes de propulsion. Au moment du tir le seul son produit par la carabine est celui de l’air s’échappant du canon. Enfin, au fil du temps, elle conserve une régularité de tir plus constante.

La forte puissance développée par le PCP permet d’utiliser des plombs en calibre 5,5 mm ou 6,35 mm sur une distance pouvant aller jusqu’à 100 mètres. Pour du tir sur longue distance, une carabine PCP offre les mêmes performances qu’une carabine 22 long rifle. Sauf que le modèle à air comprimé reste beaucoup plus sécurisant et moins coûteux d’une arme en calibre 22LR.

Co2 : le système de propulsion pour des tirs de précision

Le système de propulsion par Co2 nécessite l’utilisation de capsules de 12 grammes remplies de gaz Co2. Cette source d’énergie permet la propulsion de projectiles en calibre 4,5 mm. Cette technologie permet de tirer en mode semi-automatique ou en full auto pour les modèles les plus récents.

Les carabines à plomb Co2 sont souvent moins puissantes que les autres modèles à air comprimé. En revanche, la propulsion par Co2 à pour avantage de réduire les vibrations au départ du tir. Ainsi, la précision des groupements de tir se voit accrue.